Kinshasa accueille la 5ème édition du festival international du cinéma

Le festival international du cinéma de Kinshasa (FICKIN) annonce ses belles couleurs à travers une cinquième édition qui va se dérouler du 11 au 14 octobre prochain aux coins différents de la ville de Kinshasa, les sites sélectionnés: l’institut français de Kinshasa, l’American language institute (ALI) de Limite 3ème rue, Sainte Thérèse de N’djili et Léon hôtel de la Gombe.

 

Le FICKIN est le miroir qui va mettre le cinéma congolais à plat sur le marché mondial malgré sa faible production. Le cinéma congolais sera à l’honneur avec 15 films court métrage du tout genre cinématographie nationaux sur les 73 films sélectionnés au festival, parmi les œuvres sélectionnées, on retrouve aussi les films panafricains, internationaux représentants 31 pays.

 

Pour l’ouverture de l’événement, le film « Mémoire missionnaire »  de Dephine Wil, le franco-congolais tourné entre Bruxelles et Bukavu. De surcroît, l’entrée sera payante au festival, d’où les conditions et les techniques de suivre le 7ème art sont agréables.

 

Après 5 ans successifs de déroulement du festival, l’équipe organisatrice veut toujours et encore donner les goûts ou créer les besoins de consommation des films au pays et au monde, en vue d’une industrialisation du secteur cinématographique au niveau local.

 

Festival du 7ème art a aussi par principe l’objectif de dénicher les nouveaux talents. En organisant les ateliers de formation, depuis 2014 il compte une dizaine cinéastes ressortissants d’encadrement de l’équipe organisatrice de FICKIN.

 

Le festival  des films est un moyen de communication incontournable du développement de la productivité et de la croissance du cinéma au pays, l’appui de la part des autorités publique est inévitable.

 

Arnold Koma

Leave a Comment