SNEL: les techniciens travaillent sans équipements et accessoires de sécurité

Les techniciens électriciens de la Société nationale d’électricité (SNEL)  qui assurent la maintenance des poteaux relais qui fournissent l’électricité dans différents quartiers de  Kinshasa travaillent sans les équipements et les accessoires de sécurité électrique. Ils sont ainsi sérieusement exposés au danger.

Pourtant, ces hommes de terrain jouent un très grand rôle dans la fourniture de l’électricité à travers la capitale congolaise. Ce sont eux qui remplacent les câbles abimés, réparent le circuit électrique endommagé, bref assurent la maintenance de certaines câbles vieux.

A regarder de près, les  conditions de travail de ces techniciens laissent à désirer. Ils travaillent sans les équipements  et les accessoires de sécurité adéquats pour les travaux électriques en basse et haute tension. Ces outils de travail sont, entre autres, les casques isolant (protection contre les flux et débordement au niveau de la tête), les chaussures, les gants isolants, le signalétique, la surlunette anti ultraviolets, le tapis isolant approprié pour les câbles en aluminium, les ceintures antichute, la détection de présence de tension, les testeurs de terre voltcraft et les pinces multimètre.

Ces équipements susmentionnés ont pour avantage premier de garantir la protection de l’être humain engagé au service hautement risquant qui peut compromettre sa vie physique et morale.

Au regard de ce qui précède, il est très important  pour la SNEL de mettre en place des conditions de travaillent décentes à ses administrés. Car, dit-on,  la vie humaine est sacrée.

 

Arnold Koma

Leave a Comment