Faïda Tribunali, une jeune entrepreneure très talentueuse et ambitieuse

Elle s’appelle Faïda Tribunali, une jeune entrepreneure « Designer » kinoise de 21 ans, très courageuse et ambitieuse. Elle travaille dans la mode, elle va essayer de nous parler d’elle et de son entreprise.

 

Bana Congo : Bonjour Faïda Tribunali !

Faïda Tribunali : Bonjour à vous!

 

BC: Qui êtes-vous vraiment ?

FT : Je suis une jeune femme entrepreneure de 21ans, étudiante en administration des affaires dans une université de la place.

 

BC : Vous êtes Ceo et co-fondateur de la marque de vêtement 243designer, depuis combien de temps existe-t-elle ?

FT : La marque a été mise en place depuis 3 ans maintenant, l’équipe est beaucoup plus grande aujourd’hui.

 

 

BC : Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans la mode?

FT : Il s’agit avant tout d’une approche culturelle et humaine, la marque a vu le jour il y a 3 ans dans le but de solidifier les africains de la diaspora à leurs racines, d’où la vente à l’internationale.

Nous voulions également faire découvrir à notre jeunesse à quel point on peut être stylé en portant du « Made in 243 ».

 

BC : Parlez-nous de 243designer Lisungi, de quoi s’agit-il?

FT : 243designerLisungi est une ong que l’équipe a décidé de mettre en place afin de venir en aide aux femmes et aux enfants vivant dans des milieux défavorisés.

 

BC : En tant que designer, quelle est votre source d’inspiration ?

FT : Je m’inspirer de beaucoup de choses, mais principalement de la rue, oui je m’inspire beaucoup de ce que porte les kinois, je m’inspire des tenues qui donne la pêche dans les rues de Kinshasa, mais également d’internet, des tenues des influenceur et des followers « abonnées », ces deux aspects me permettent de créer des tenues qui répondent à notre besoin de mélanger les cultures et d’offrir à nos clients  des vêtements de qualité qui les ressemblent.

 

BC : Quelles sont les actualités de la marque ?

FT : Alors, les bonnes nouvelles sont là, rire. Nos partenaires et nous, organisons dans les prochains jours une journée dénommée « Total Fashion » avec des expositions, ateliers, relooking… Et un grand défilé de mode pour conclure avec élégance la célébration de nos 3 ans.

 

BC : Comment se procurer vos produits ?

FT : Nous avons actuellement une boutique physique nommée Grenen dans commande de la Gombe, mais les commandes peuvent également être passées via nos différentes pages sur les réseaux sociaux.

 

BC : Faïda Tribunali, quel est votre dernier mot à nos lecteurs ?

FT : Mon message principal est que nous devons être fiers de nos racines, de notre héritage et de notre histoire.  Nous devons oser mettre en avant notre identité culturelle aux yeux du monde.

COMMENTS

Leave a Comment